My Cancer is Rich

Comment rire ~jaune~ avec son cancer du sein : tentative de thérapie par la dérision

25 juin 2008

Oedème lymphatique

bibendumCa rime avec sympathique.

C'est super-lymphathique, l'oedème sympathique.

Ca me fait un bras tout gros, des doigts tout boudinés, j'ai un côté bibendum très mignon (bien sûr ma surcharge pondérale n'a rien à y voir, franchement)

Ca fait aussi plein de plaques de fibroses, caractérisées par un épaississement douloureux de la peau : quand on touche, ça fait aïe. Et j'en ai du flanc gauche jusqu'au bas du cou.

Le bon côté de mon sein gauche tout fibrosé, c'est qu'il est bien ferme, comme quand j'étais djeun'. Le mauvais côté c'est que quand ma kiné essaye de m'en débarrasser, ça fait mal. D'ailleurs même quand elle n'essaye pas, ça fait mal quand même.

Et puis qui dit lymphoedème, dit lymphangite. Très cool aussi la lymphangite : une petite peau du doigt qu'on a arraché par mégarde ? Désinfection et pansement. Une petite coupure, une petite brûlure ? On déballe tout l'arsenal de l'armoire à pharmacie pour arriver au zéro microbe.

Sinon ça rougit, ça chauffe, ça fait mal, et ça peut devenir un érysipèle. Très agréable aussi, l'érysipèle : avant on en mourait, maintenant moins mais on est quand même bon pour quelques jours d'hôpital avec 41° de fièvre (j'ai expérimenté, j'aime bien les expériences extrêmes en termes de santé) et un gros placard rouge suintant et douloureux.

Ca peut aussi dégénérer vers la thrombose veineuse puis l'embolie pulmonaire, ça, je n'ai pas encore essayé.

Les autres côtés sympas du lymphoedème du bras, c'est qu'on n'a plus le droit de porter des choses lourdes ou de faire des gestes violents avec son bras. Très pratique pour ne pas s'exploser le dos avec des charges lourdes, on délègue.  L'autre jour je me suis fait engueuler parce que je m'étais fait une petite brûlure en cuisinant : "comment, mais vous ne vous mettez PAS de GANTS pour cuisiner ?????". Bin non, je mets pas mes moufles pour cuisiner. Avant je jouais des congas, je sens que je vais les revendre parce que ce n'est probablement pas compatible avec Mr Lympho. Dommage, elles sont très décoratives. Faites à la main en Colombie. Je vous donnerai la référence sur eBay.

Pour éviter que ça gonfle encore plus on met l'accessoire tendance indispensable, pour vous mesdames, le manchon de contention. AAaaaah le manchon, quel plaisir. Ca serre bien le bras jusqu'à la main, ça gratte, ça tient chaud, et ça fait une main de poupée Barbie (mais la Barbie femme du Bibendum). Quand on reste trop longtemps le bras plié, ça commence à être douloureux et parfois on se retrouve avec la main qui commence à bleuir. Et puis évidemment ça se salit, comme une main, quoi, sauf que contrairement à une main ça se lave très mal. Un conseil : ne cuisinez pas au curcuma (même si c'est vachement anticancer comme épice) avec un manchon. Le curcuma s'accroche au manchon avec ses petits bras musclés malgré les lavages. Sauf si vous mettez des moufles par-dessus votre manchon (sûrement inflammable, en plus), pour cuisiner, bien sûr.

Pour faire diminuer le lymphoedème du bras, on peut aussi surélever son bras. C'est tout bête comme système, ça s'appelle la gravité. C'est un type qui s'est pris une pomme sur la tête qui a inventé ça. Et ça a l'air de rien, ce truc, mais c'est très logique et très efficace. Efficace, bien sûr, si vous êtes capables de rester allongé sur le dos pendant 3 heures avec le bras élevé à 30°. Essayez, vous allez voir, c'est trop de la balle. Au moment où je m'étais entorsé le pied, il fallait aussi que je surélève le pied droit dans mon lit. Je dormais donc avec ma copine Germaine, la tigresse, qui me tenait le bras gauche accompagnée de quelques oreillers, et le matelas surélevé au niveau des pieds avec d'autres coussins pour me surélever la jambe droite. Je ne vous raconte même pas les splendides nuits que j'ai pu passer, en me réveillant régulièrement pour m'assurer que je ne perdais pas la position bras gauche-jambe droite. Quand à la fin je ne pouvais même plus bouger parce que j'avais les vertèbres en compotes, j'ai pris la sage décision d'abandonner la surélévation. En espagnol, on dit aller de Guatemala a Guatepeor ; ou de Charybde en Scylla, mais l'ortograf est plus cool.

Bien. Tout ça pour dire que dans quelques jours je m'en vais-z'à Paname pour me faire traiter le lymphoedème. Stage accéléré d'anti-oedème : drainages, bandages, contentions, surélévation, kiné par ci, kiné par là, marche et exercice physique (pouaaark). J'ai fait un tour là-bas : c'est très joli, blanc crème, avec plein de vieux messieurs et de vieilles dames qui vont, tout habillés de blanc crème, en déambulateur jusqu'à leur vélo d'appartement. En gros. Je sens que ces 10 jours vont déchirer grave ; Paname ça va être la grande folie. Alors, mâme Michu, comment elle va ce matin ? OOOoooh bin elle va bien, elle va bien, elle a marché 50 m. Et ce temps, alors ? Oooooh bin y fé cho, hin ! Y a plus d'saison, moi j'vous l'dis ! Encore une petite tisane ? Ooooh non merci, c'est pas bon pour ma vessie.

10 jours super délire, je le sens. Je n'ai jamais dépassé les 5 jours dans un hôpital, et je sais qu'au bout de 3 jours je fais une dépression nerveuse (sauf si je suis dans le coma). Alors 10 jours à faire du vélo avec des grand'mères, ça fait peur...

Avec un peu de chance je pourrais tomber sur une nénécarcinomatée bien rock'n'roll prête à cacher une bouteille de rhum sous son matelas. Si elle passe par hasard sur ce blog, qu'elle me fasse signe : on se préparera des recettes de cocktails qui déchirent pour passer le temps et on jouera au poker le soir après extinction des feux.

Ah tiens, j'ai eu 42 ans aujourd'hui ! incroyab' ! L'année dernière, pour mes 41 ans, je mangeais dehors au soleil chez Makopinfofi et je regardais tomber mes cheveux : le lendemain je rasais tout. C'est joli, 42, et puis ça veut dire qu'un an a passé (bin oui, c'est un peu l'idée du concept d'anniversaire, n'est-ce pas), deux chiffres pairs, comme une paire de nénés dont un qui fait la moitié de l'autre. Est-ce qu'à 43 ans j'en aurai un troisième qui repoussera ?

La suite au prochain épisode des palpitantes aventures de Néné-CaracoooOOool !

Bisouilles à tous et surtout aux gentilles essentielles qui m'ont écrit aujourd'hui ! :-)





PS : n'empêche : j'aurais jamais imaginé qu'un jour je prendrai un certain plaisir à VIEILLIR...




Posté par AnaCaracol à 22:56 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    genial!

    bon je sais que c'est pas drole , mais jai bien rigoler en lisant ce post , deja je te souhaite un bon anniversaire , et puis si ca sse trouve ca va pas si mal se passer que ca cette cure !
    les papis mamies , parfois ils ont de bonnes repliques , ils payent !
    aller soit courageuse en tous cas je penserais a toi !

    Posté par isa, 26 juin 2008 à 00:01
  • Tout d'abord, même avec un jour de retard (je savais pas) je te souhaite un super bon anniversaire.
    Ensuite pour le voyage à Paname, chez Papys et Mamys and Co, un autre visage de la capitale certes mais ils vont te chouchouter tout plein tu vas être la gâtée... une jeunette !!! et puis ton bras il va bien aimé tout ce qu'on va lui faire, tu vas voir... Adieu manchon, Adieu gonflements... rien que pour ça, ça vaut le coup, non?
    Je penserai beaucoup à toi et si tu peux tu nous fais un coucou.
    Plein de big bisous ma belle.

    Posté par Béatrice, 26 juin 2008 à 06:55
  • Fluuuuuuuuttte, c'était hier !

    Pourquoi quand je me dis que c'est demain, après-demain je me rappelle que c'était hier ?????????????

    BON ANNIVERSAIRE pour ton année (moins 1 jour, tu me pardonnes ?)

    Qui sait tu auras peut-être une mamamobile là-bas au pays où les oldy et oldies sont rois ? , de nouvelles pantouffles pour faire slach, slach...? une nouvelle bouillote ?
    Je te souhaite de bons soins pour ton bras et tu auras sûrement plein de bons moments, ne te prive pas de venir nous les raconter.
    Bonnes vacances (?), en tout cas, bon séjour,
    Luciole

    Posté par luciole/Photiole, 26 juin 2008 à 15:02
  • Envoyée spéciale

    Je compte sur toi pour nous faire part de TOUT ce que tu découvrira et nous présenter un papy ou une mamie sympatique durant ton séjour en immersion. Envoie les tofs et fais nous vibrer !

    Posté par ffff, 26 juin 2008 à 16:50
  • alors joyeux anniversaire et puis pleins d'ondes positives pour paname

    Posté par frederique, 26 juin 2008 à 22:11
  • algo más de datos, por favor!!

    Ana, nuestra Anne de Bretagne, Ana la triplemamacita. Te escribí ayer y hoy de nuevo te busco. Cuéntame más, detalles, no tan detalles, de las bellas mujercitas de tu casa, del colombiano, de tu casa y de tu cabeza...
    A dónde es que te vas?
    Te pensé mucho ayer, y varios meses antes y aún hoy. Feliz feliz día de no-cumpleaños. y FELIZ CUMPLEAÑOS otra vez!!
    Un abrazo gigantote.
    Te quiero mucho mucho!!!!
    Ale

    Posté par Alexandra, 26 juin 2008 à 23:30
  • Je ne savais pas qu'un jour je me poilerai autant en lisant un truc sur l'oedème lymphatique. Finalement, peut être que ta vocation n'était pas d'être informaticienne, mais comique !

    Posté par Un (ex-)collègue, 27 juin 2008 à 00:33
  • happy anniversaire!!
    Tu voudrais qu'on te plaigne d'aller de faire bichonner/masser à la capitale?
    En tout cas tu sera peut être la plus sexy de toute la clinique, le fantasme de tous les masseurs du lieu.
    Ca va déchirer.

    Posté par claire, 27 juin 2008 à 02:27
  • avec du retard ....

    mais bon "annicancer" c'est vrai que l'on trouve du plaisir à prendre de l'age à 45 ans j'aimerais tellement atteindre au mois les 60 ... ou 70 ... si quelqu'un l'a haut paumé dans ses nuages nous entend, et ben c'est le moment de faire quelquechose !
    pédale bien, attention au coup de foudre avec un papy prostatique !
    bisous
    CATHERINETTE EX ESSENTIELLE ET PAS PATIENTE DU TOUT
    http://deessegaia.skyrock.com

    Posté par CATHERINETTE, 30 juin 2008 à 11:01
  • Bien entendu, je me demande à quel niveau de lecture je dois me placer. J'ose avouer que j'ai ri...non de la nouvelle en elle même mais du traitement de la nouvelle .Ah, si l'on m'avait dit qu'un jour je puiserai des raisons de rire à travers un adénocarcinome infiltrant ou un lymphodème...Bon anniversaire et bon courage !

    Posté par crevette, 01 juillet 2008 à 12:17
  • BONJOUR

    Je passe pas souvent mais il m'arrive d'avoir de la chance pour tomber le jour de ton anniversaire.
    Alors bon anniversaire et courage, car dans nos situations il en faut...Heureusement que notre humour douzième degré nous aide....

    Posté par pascal, 13 octobre 2008 à 06:40
  • Merci

    bonjour à toi,
    Me voilà moi aussi avec un oedeme au bras , l'expérimentation du 30° forcement (j'avais trouvé toute seule .... forcement sinon ça fait mal !)mais là , avec la canicule , forcée de dormir dans le salon .Et forcement le canap est foutu et j'ai mal au dos, et le bras vahiné et la rate .... Haa non , ça va encore de ce coté là !
    ...alors tes mots m'ont vraiment fait rire (heureusement que je suis toute seule ce soir , ma fille m'aurait encore trouvé plus barge que je ne suis !)

    Posté par caro, 09 juillet 2010 à 23:51
  • bonjour,merci pour votre article il me fait bien rire surtout que je vis le même bonheur de porter un magifique manchon qui me pourrit la vie à gogo... alors on s'encourage l'été arrive et c'est beau un manchon avec un petit top mignon non? merci pour votre article allez voir sous razetacouette.com... c'est mon petit boulot

    Posté par razetacouette, 02 juin 2012 à 15:59

Poster un commentaire