My Cancer is Rich

Comment rire ~jaune~ avec son cancer du sein : tentative de thérapie par la dérision

23 mars 2009

Silence...

trois mois de silence, et deux messages d'affilée...

Ce n'est qu'hier que j'ai appris le décès de Catherinette, une co-nénécarcinoblogueuse héroïque.
Après avoir réfléchi, re-réfléchi et re-re-réfléchi à la question : "j'en cause ou j'en cause pas ?" voilà le choix est fait, j'en cause.

Oui évidemment un décès ce n'est a priori pas un thème pour un blog qui souhaite parler du cancer en rigolant. Sauf si j'étais capable de parler en riant de la mort : si c'est vrai pour la mienne, pour une autre c'est tout à fait impossible, au point que le silence est une option. Mais une option impossible : la capacité de dérision se nourrit d'un regard direct sur la réalité.

Catherine a parlé de son cancer avec beaucoup de sincérité ; elle s'est battue longtemps et avec une innocence, une candeur dans l'aveu de ses peurs et ses souffrances qui m'ont beaucoup touchée. J'ai souvent tendance à dire que le courage, on en a tous, seulement on a pas toujours l'occasion de s'en servir.

Mais la façon dont Catherine a affronté sa maladie m'a impressionnée : je la voyais comme une petite souris qui faisait face en pleurant à un océan enragé sous la tempête. Elle se prenait une grande vague dans la figure, pas grave. Elle reprenait son avancée et elle tenait ; elle avait beau perdre du terrain et le voir, elle se raccrochait en souriant entre deux larmes, boostée par l'amour qu'elle portait à sa famille. Finalement une dernière vague l'a emportée.

Je pensais à elle ces derniers mois où je voyais ses posts se raréfier, aujourd'hui je pense à elle, et son souvenir n'est pas près de s'effacer.  Je n'ai aucune conclusion à tirer de tout ça. Ca me fait de la peine. Pour tout ce qu'elle a enduré, et que sa famille n'a pas fini d'endurer.

En bref, chapeau bas, Catherinette.

L'image de son dernier post parle d'elle-même...

calimero


 

Posté par AnaCaracol à 11:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Chapeau bas Catherinette. Et nous toutes qui survivons, continuons à nous serrer les coudes.
    Moi aussi ça m'a fait de la peine.
    Bisous
    Tili

    Posté par Tili, 28 mars 2009 à 19:44
  • Je pense à Catherinette

    très fort. Comme toi, je l'ai trouvé bien courageuse face à son combat. Même au bout du rouleau elle arrivait toujours à faire un peu d'humour, pourtant combien çà a dû être dur ! Je l'espère en paix à présent, libérée de ce corps malade. Je pense à elle....

    Posté par guelin, 02 avril 2009 à 17:47
  • oui comme tu le dis "chapeau bas" Catherine. Je me sens toute triste et je pense à elle et aux siens. Bises

    Posté par Béatrice, 15 avril 2009 à 05:26
  • Beau Voyage Catherinette...

    Posté par sophie Kune, 18 avril 2009 à 16:50

Poster un commentaire